Chants classiques et courtois des Ryûkyû

Japon - Okinawa. Chants classiques et courtois des Ryûkyû

Choichi Terukina / Shinjin Kise / Masaya Yamauchi

 

À la confluence d’influences multiples (Japon, Chine et Asie du Sud-Est), l’archipel d’Okinawa (autrefois royaume indépendant des Ryûkyû) a développé une culture originale dont ces chants classiques et courtois accompagnés au luth sanshin constituent une évocation sensible.
Avec la participation du Trésor National Vivant Choichi Terukina, de Shinjin Kise et de Masaya Yamauchi.

Ile principale de l'archipel des Ryûkyû, au sud du Japon, Okinawa a connu des siècles d’indépendance et de prospérité grâce à sa situation géographique. L'archipel est annexé par le Japon de l’ère Meiji (1868-1912) et devient la préfecture d’Okinawa.
Okinawa est culturellement et linguistiquement très singulière : l’uchinaguchi («dialecte d’Okinawa») ne présente qu’un lointain cousinage avec le japonais. La musique relève aussi d’une tradition ancienne, fruit d’un brassage culturel très divers avec les pays voisins qui lui a donné des modes et des lignes mélodiques si particuliers. Elle s’est développée de deux façons distinctes : la musique jouée à la cour qui constitue l’origine du répertoire de la musique classique (koten ongaku) et la musique populaire (min’yô ongaku) répandue dans les îles.
L’instrument emblématique de la musique d’Okinawa est le sanshin (luth à long manche sans frette, à trois cordes pincées à l’aide d’un grand plectre) sur lequel le chanteur s’accompagne lui-même. Il favorise le registre aigu de la voix, produisant de nombreuses et complexes ornementations vocales, avec un parti pris de lenteur.

Les thèmes abordés concernent tous les aspects de la vie des Okinawaïens : le travail, les festivités, les dévotions, l’éloge de la mer et de la nature qui est souvent mis en parallèle avec les sentiments éprouvés.

At a crossroads of multiple influence (Japan, China and South East Asia), the Okinawa archipelago (formerly the independent kingdom of Ryukyu) developed an original culture of which classical and courtly songs accompanied on the sanshin lute are a unique example. With the participation of National Living Treasure Choichi Terukina, Shinjin Kise and Masaya Yamauchi.

Écrire commentaire

Commentaires : 0